"Nouveau millénaire, Défis libertaires"
Licence
"GNU / FDL"
attribution
pas de modification
pas d'usage commercial
Copyleft 2001 /2014

Moteur de recherche
interne avec Google
Quand l'Afrique viendra nous civiliser
entretien avec Serge latouche

Origine : http://www.lalignedhorizon.org/html/textes/sl/entretiencharliehebdo2000.htm

Paru dans Charlie hebdo-mercredi 21 juin 2000

"L'économie africaine n'est pas fondée sur une logique marchande mais sur le lien social"

Serge Latouche est professeur d'économie. Spécialiste de l'Afrique, il tente de comprendre comment un continent qui aurait dû être détruit par la guerre économique mondiale parvient malgré tout à s'en sortir. Dans son dernier livre1, il raconte une Afrique sans coups d'état, sans guerre civile, où les gens réinventent en permanence l'économie sociale. Une Afrique qui pourrait nous apprendre à nous en sortir, nous aussi, quand le marché nous aura explosé au nez.

Charlie Hebdo: Les Africains seraient-ils plus heureux qu'on ne le croit?

Serge Latouche: Si l'on se fie aux rapports de la Banque mondiale, c'est fluctuant : une année l'Afrique est au fond de la misère, l'année suivante ça décolle, après ça retombe dans la misère... C'est normal, la Banque mondiale essaye d'avoir une vision vaguement optimiste, ne serait-ce que pour montrer que ses plans d'ajustement structurels donnent des résultats. Mais, de temps en temps, il lui faut quand même se réajuster sur la réalité. Et la réalité est catastrophique, puisque les indices économiques de l'Afrique sont dérisoires. Aujourd'hui, elle représente un peu plus de 1% du PNB mondial, Afrique du Sud comprise. Autrement dit, rien. Alors, comment peut-on vivre avec rien ? C'est un paradoxe, pour un économiste.

Donc, il y a un truc ?

Oui. l'Afrique vit hors économie, essentiellement par la débrouille. Et cette débrouille fonctionne en grande partie sur une logique non marchande, du don, de la réciprocité. J'ai tenté, sur une banlieue de Dakar, de mesurer les résultats de ce système en faisant une évaluation économique « à l'occidentale » : ça multiplie le niveau de vie de trois à cinq fois. Comme on part de très bas, ce n'est pas la prospérité, mais ça explique pourquoi on voit des gens qui font la fête, des enfants souriants. Et qui ne sont pas tous faméliques...

Mais les famines, les guerres civiles, c'est une réalité.

C'est vrai, mais l'Afrique n'en a pas le monopole. Si l'on veut faire des statistiques macabres, compte tenu de la taille du continent, le nombre de massacres n'y est pas tellement supérieur à la moyenne mondiale. Ce qui est supérieur à la moyenne mondiale, c'est l'image qui est donnée de l'Afrique. Elle n'est vue que comme le lieu de la corruption, des guerres civiles, des génocides, des coups d'État militaires. Les rapports de la Banque mondiale épinglent toujours la corruption des chefs d'État africains. Mais la corruption, c'est la chose au monde la mieux partagée. On voit l'Afrique à travers une grille de lecture fortement ethnocentrique. D'ailleurs, si, au lieu de lire les économistes, on lit les anthropologues, on a une vision totalement différente.

« La famille,c'est en moyenne trois cent personnes »

Existe-t-il un " système économique " africain ?

Il y a une société africaine, dans laquelle il y a ce que nous, nous considérons comme de l'économie. Et, bien évidemment, elle est atypique, puisque la production de biens et de services est totalement insérée dans la vie sociale. Les gens ne font pas la séparation entre ce qui serait social et ce qui serait économique. Dans les banlieues africaines, où les activités salariées sont quasiment inexistantes, les gens se livrent à toutes sortes de trafics, d'échanges, de cadeaux, de contre-dons. On trouve des individus qui ont une façade officielle, qui s'intitulent par exemple menuisier-parce qu'ils ont eu une formation plus ou moins professionnelle en la matière mais qui feront tout autre chose que de la menuiserie. D'où certains malentendus lorsque des experts bien intentionnés viennent leur dire que, pour développer leur production, améliorer leur chiffre d'affaires, ils doivent rationaliser leur activité... Évidemment, ça ne marche pas, puisqu'en fait ces menuisiers n'en sont pas vraiment. Et c'est un peu la même chose pour tout.

Notre logique économique est donc à côté de la plaque?

Complètement. On a implanté en Afrique des entreprises modernes : la plupart ont fait faillite, faute de clients. Comme Bata, à Dakar, par exemple. Ça ne veut pas dire que les Sénégalais ne portent pas de chaussures, mais il y a des centaines de petits artisans qui, avec des pneus de récupération, font des chaussures faut à fait fonctionnelles à des prix défiant toute concurrence. De la même façon, les transports publics, quand ils fonctionnaient, fonctionnaient à perte. Alors, bien évidemment, la Banque mondiale a dit : "ce n'est pas rentable, il faut les privatiser". Et comme ça n'intéresse personne d'acheter une ligne de bus, il n'y a plus de transports publics. Mais il y a des camions bringuebalants, peinturlurés, dans lesquels, pour quelques centimes, on peut faire 10 ou 15 km. La logique économique occidentale a échoué, mais les besoins fondamentaux de la population sont assurés par l'économie de la débrouille. Et cette économie peut fonctionner là où la nôtre ne fonctionne pas, précisément parce qu'elle repose sur des réseaux sociaux Ça se passe en quelque sorte en famille, dans une société où la famille, c'est en moyenne trois cents personnes.

Mais les Africains n'ont-ils pas envie d'avoir des grosses bagnoles, des magnétoscopes, des portables ?

Bien sûr que si, ils en ont envie. On est malgré tout dans le village mondial, avec des images qui circulent, la publicité, et les désirs qui vont avec. Et même si l'Afrique ne peut plus matériellement représenter un marché important pour le reste du monde, il n'empêche que les multinationales ne dédaignent pas ce marché, si minime soit-il. C'est ainsi que depuis quelques années, alors qu'on a pris des mesures draconiennes, en particulier aux États-Unis, contre les trusts de fabricants de cigarettes, ces mêmes trusts ont multilié par 10 leurs ventes en Afrique . Et évidemment, aucune loi pour défendre le consommateur. Les sollicitations pour les produits pour lesquels on peut encore trouver un marché - cigarettes, alcool et, pour une petite clientèle, les voitures, les télés - sont énormes. Mais les gens qui n'en ont pas n'en souffrent pas. En tout cas, ils en souffrent beaucoup moins, me semble-t-il, que dans d'autres régions du monde.

" L'homme n'est pas un individu isolé face à l'avarice de la nature"

Dans nos banlieues, par exemple ?

Oui. Ou dans les banlieues des villes latino-américaines, où la solitude est beaucoup plus forte, où la perte du sens de la collectivité est plus grande et où, par conséquent, la nécessité de produits de consommation se fait bien plus sentir. En Afrique, on n'est jamais seul. Chaque fois que je vais dans une maison africaine, je vois toujours vingt ou trente personnes agglutinées devant un poste de télé. Et même si chaque Africain avait son téléviseur, ce qui est peu pensable, ils continueraient à se mettre à vingt ou trente autour. Parce que, regarder la télé, ce n'est pas le rapport d'un individu face à une image, c'est un cérémonial collectif. De la même façon, si chaque Africain avait son automobile, on s'entasserait quand même à sept ou huit dedans.

Est-ce qu'on peut dire quand même que l'Afrique est occidentalisée ?

Oui, largement, tout en restant très africaine. Aujourd'hui, l'occidentalisation s'appelle mondialisation. Au siècle dernier, on ouvrait le marché avec des canonnières, aujourd'hui, plus besoin de canons, le Fonds monétaire international et la Banque mondiale se chargent d'ouvrir au forceps les économies réticentes. En fait, l'occidentalisation de l'Afrique, ça veut dire d'abord la plonger dans la guerre économique mondiale. Et elle n'est pas armée pour se défendre. Une des récentes décisions de l'Union européenne, comme vous le savez, a été de décréter que le chocolat est un produit dans lequel il n'y a pas de graisse de cacao. Ce qui a pour effet de plonger l'économie de la Côte d'Ivoire, ou du Ghana, dans une situation encore plus dramatique. La conséquence, c'est que certains planteurs ont décidé d'arracher leur cacao et de planter du haschich. Il y a un bel avenir pour l'Afrique dans l'économie mondiale, mais dans l'économie occulte et criminelle. D'ailleurs, certains pays, comme la Somalie, se sont déjà lancés dans cette voie, avec l'industrie de l'enlèvement, la réception de produits à haute toxicité, la drogue, etc.

Imaginons que notre système économique s'effondre. Le " modèle " africain peut-il apporter une solution ?

Oui. D'abord aux Africains, puisqu'il a fait ses preuves sur place. Il a démontré que l'Afrique était capable de survivre, même en étant économiquement détruite et inexistante. Cette expérience peut servir à d'autres sociétés qui seraient dans une situation dramatique comparable. Les sociétés africaines, malgré toutes les destructions qu'elles subissent, ont toujours tendance à se reconstituer sur le primat du social, en partant du principe quel'homme n'est pas un individu isolé face à l'avarice de la nature, à laquelle il doit arracher ses marchandises, mais que la production de nourriture, de biens, est d'abord un problème collectif. Et non le problème d'un Robinson Crusoé abandonné tout seul sur une île,comme le prêche le capitalisme. Ça ne veut pas dire que si, demain, notre système s'effondre, nous soyons capables d'appliquer la solution africaine. Car, pour le coup c'est nous qui sommes beaucoup moins armés: il nous faudrait réinventer, retrouver le lien social et, au sein de ce lien social, produire les biens et les services dont nous aurions besoin. Peut-être serions-nous obligés de faire appel à des experts africains. Ça changerait...

"Il y a une leçon à tirer de l'Afrique"

En gros, c'est : le jour où les Africains viendront nous civiliser...

En quelque sorte. J'imagine tout à fait des éleveurs massaï venant nous expliquer que la beauté des bêtes, c'est beaucoup plus important que d'en faire des usines à lait. L'Afrique, dans la logique de la globalisation, aurait dû être rayée de la carte. Malgré tout, elle survit. A partir de là, il y a une leçon à tirer. Cela ne veut pas dire que c'est un modèle de vie ou de société, il n'y a pas que des choses formidables dans la culture africaine, et la soif de pouvoir existe chez tous les humains. Simplement, dans une situation de crise, il y a peut-être, de la part de ceux que nous avons situés au plus bas dans l'échelle du mépris, quelque chose à entendre.

Propos recueillis par Gérard Biard


1- L'Autre Afrique, entre don et marché (Albin Michel).


LLOYD Valentin GoreTex Desert Boots Homme Noir Schwarz 0 405 EU Noir Schwarz 0 LLOYD Valentin GoreTex 405 EU 0tNF2M

SKU-23815-zdm988
LLOYD Valentin Gore-Tex, Desert Boots Homme, Noir (Schwarz 0), 40.5 EU
LLOYD Valentin Gore-Tex, Desert Boots Homme, Noir (Schwarz 0), 40.5 EU

Copyright © 2018 Antenne Réunion TV - Tous droits réservés - Mentions Légales - Chaussures Sabrinas Casual femme 7Jv9Xhy
- PINDIERE France DOZIA Sandale Charles IX Noir cvkJZYHNq

LLOYD Valentin GoreTex Desert Boots Homme Noir Schwarz 0 405 EU Noir Schwarz 0 LLOYD Valentin GoreTex 405 EU 0tNF2M

SKU-23815-zdm988
LLOYD Valentin Gore-Tex, Desert Boots Homme, Noir (Schwarz 0), 40.5 EU
LLOYD Valentin Gore-Tex, Desert Boots Homme, Noir (Schwarz 0), 40.5 EU

Aucun produit

Être déterminé Livraison
0,00 € Taxe
0,00 € Total

Les prix sont TTC

Finaliser ma commande

Produit ajouté à votre panier

Quantité
Total

Il y a 0 produits dans votre panier. Il ya 1 article dans votre panier.

Montant de la commande (TTC).
Frais de port(TTC). Être déterminé
Taxe 0,00 €
Total (TTC).
Poursuivre les achats Finaliser la commande

De gauche à droite

Nicolas Bernard Présent pour le début du stage, le Directeur Adjoint Communication Marque a passé son enfance « à Saint-Philippe ».

Gautier Lloris Passé par Saint-Sylvestre avant d’arriver au Gym, le défenseur a grandi à Fabron. L’école de ses débuts : « Rosalinde Rancher ».

Andy Pelmard Direction le centre-ville pour le plus jeune Niçois du stage, Andy Pelmard. Son quartier : « Malausséna ». Son bahut : l’école « Thérèse-Roméo ».

Olivier Dall’Aglio Avant de migrer à Saint-Roch, dans la Vallée du Paillon puis à l’ouest de la ville, le Coordinateur Sportif a passé son enfance à l’Ariane. A l’école « René-Cassin », notamment.

Lionel Letizi Le gardien du temple. Formé au Gym, Lionel y a débuté et terminé sa carrière de joueur, avant de prendre en charge les portiers azuréens. « Moi, je suis de Saint-Augustin. Sauf qu’à l’époque, à la place de l’Arenas, c’était la campagne ». Son école primaire : « Nice Flore ».

Christophe Hérelle La deuxième recrue de l’été 2018 a signé son retour dans sa ville natale. Parti à 8 ans en Martinique, l'axial a vécu aux Moulins petit.

Jean-Philippe Gilardi Le responsable de la cellule médicale du Gym a grandi à l’est de la capitale azuréenne : « à la Trinité ». Il s’est assis sur les bancs de l’école « Lepeltier ».

Nabil Ouled-Gharbia « Je suis du Baus Roux ». Homme de l’ouest, le grand Nab’, intendant, n’a jamais posé ses valises très loin de son territoire d’ancrage. Et s’est donc orienté, dès ses premières foulées, vers l’école « Pont Charles-Albert».

Bernard Cora Préparateur physique en charge des blessés, Bernard a vécu, pour sa part, à Saint-Pancrace.

Fred Gioria Il a tout fait au Gym. Formé au club, joueur, entraîneur, Fred, adjoint de Patrick Vieira, a grandi à Pasteur : « Le plus beau quartier de Nice ». Et arpenté les couloirs de l’école « Jean-Macé », là-aussi à Pasteur.

* Enfant de Nice et des Moulins, Malang Sarr ne se trouve pas à Divonne. Le défenseur prépare actuellement l’Euro avec l’équipe de France U19. Ils sont nés juste à côté…

D’autres membres du staff ou du groupe sont « des locaux ». Nés à quelques kilomètres de la plus belle ville du monde… A Grasse pour Lamine Diaby-Fadiga ; Cannes pour Christopher Juras (préparateur physique) ; Saint-Raphaël pour Vicenzo Bezzina (gardien issu du centre de formation) ; Cagnes-sur-mer pour Rémy Garcia (kiné) ; Monaco pour Damien Rech (attaché de presse) et Olivier Boscagli.

Ces Niçois de Divonne
Ils sont des privilégiés, le savent et s’en amusent. «Ce ne serait pas mal de faire une photo des membres de la délégation à Divonne qui sont neac...
ogcnice.com
·

C'est la première édition de la Trans’Alpes AMV Légende. 150 motards venus de France, d'Italie et de Belgique, sont partis de Nice avec leur vieilles bécanes, pour parcourir 1.300 km au cœur des Alpes. http://www.nicematin.com/…/video-les-ex-champions-florent-m…

VIDEO. Les ex-champions Florent Manaudou et Camille Lacourt et 150 motards sont partis de Nice pour un périple de 1.300 km au cœur des Alpes
En 7 jours, ils gravissent 45 cols parmi les plus beaux d’Europe. Parmi eux, les anciens champions de natation Florent Manaudou, Camille Lacourt et Grégory Mallet.Regardez
nicematin.com
·

« Satisfait » du visage affiché par ses joueurs face au FC Stade Nyonnais ce samedi (victoire 2-4), Patrick Vieira a décrypté la rencontre, avant de s'étendre sur sa première semaine en tant qu'entraîneur de l'OGC Nice.

[ masquer ]
< Ainsi parlait Zarathoustra ‎ | Première partie
La bibliothèque libre.
Chaussures Café Noir taupe Fashion homme S4mKPngX8d
Un livre pour tous et pour personne
Traduction par Henri Albert . Société du Mercure de France , 1903 [sixième édition ( Baskets Faguo en Cuir HOSTA Bleu pour Homme Promo vH0ZCOqhKI
, vol. 9
, 40 - 45 ).
Kenneth Cole Justin Bottes Hautes Femme Beige Desert 220 41 EU DetZiXvt
Des contempteurs du corps
book Un livre pour tous et pour personne Friedrich Nietzsche Chaussures Reebok femme juRdScGs5
Société du Mercure de France 1903 [sixième édition Paris V Œuvres complètes de Frédéric Nietzsche , vol. 9 Nietzsche - Ainsi parlait Zarathoustra (trad. Albert, 1903).djvu Nietzsche - Ainsi parlait Zarathoustra (trad. Albert, 1903).djvu/3 40-45
DES HALLUCINÉS DE L’ARRIÈRE-MONDE

Un jour Zarathoustra jeta son illusion par delà les hommes, pareil à tous les hallucinés de l’arrière-monde. L’œuvre d’un dieu souffrant et tourmenté, tel lui parut alors le monde.

Le monde me parut être le rêve et l’invention d’un dieu; semblable à des vapeurs coloriées devant les yeux d’un divin mécontent.

Bien et mal, et joie et peine, et moi et toi, — c’étaient là pour moi des vapeurs coloriées devant les yeux d’un créateur. Le créateur voulait détourner les yeux de lui-même, — alors, il créa le monde.

C’est pour celui qui souffre une joie enivrante de détourner les yeux de sa souffrance et de s’oublier. Joie enivrante et oubli de soi, ainsi me parut un jour le monde.

Ce monde éternellement imparfait, image, et image imparfaite, d’une éternelle contradiction — une joie enivrante pour son créateur imparfait: tel me parut un jour le monde.

Ainsi moi aussi, je jetai mon illusion par delà les hommes, pareil à tous les hallucinés de l’arrière-monde. Par delà les hommes, en vérité?

Hélas, mes frères, ce dieu que j’ai créé était œuvre faite de main humaine et folie humaine, comme sont tous les dieux.

·

Bientôt...

· Adidas Baskets basses VS Set AMSmmwAjS

Prochaine étape, Ma première collection!!!

Le nordique à l'honneur. 😍

Geox D Nebula G Baskets Basses Femme Orange DK Orangec7012 39 EU Orange (DK Orangec7012) Baskets Basses Femme 39 EU Zyh4d
Publications
·

Après quelques semaines d'un lourd silence et tout droit sortie de l'atelier, je vous présente l'impératrice.

La sublime, la colorée, l'elfique et l'intense dame des bois.

Sa forme originale, sa pétulance, son univers visuel en font la partenaire parfaite pour sublimer celle qui s'en fera la gardienne!

L'abeille délicatement ouvragée saura rappeler l'ascendance impérial de ce joyau.

·
· Waiter Chaussure Dentelle Danka en Noir Taille 41 1uOwHOE

Quand l'argent rencontre un arc en ciel! 😍

Vous semblez rencontrer des problèmes pour lire cette vidéo. Si c’est le cas, essayez de redémarrer votre navigateur
Fermer
Publié par Les ateliers de Gousset
252 vues
·

Une douceur, un havre de paix et de quiétude,

Voici Lyna, ce bracelet fait de perles d'argent, de peristerites, de quartz rose avec son attache rodhiée sera le bijou discret et mignon. 😍

Mais derrière sa tendresse se cache une force hors du commun!

(réservé mais faisable à nouveau)

Vous semblez rencontrer des problèmes pour lire cette vidéo. Si c’est le cas, essayez de redémarrer votre navigateur
Fermer
Publié par Les ateliers de Gousset
505 vues
· 40 EU sOliver 25232 Bottes Femme Noir Black 40 EU s.Oliver 25232 Noir (Black) kMR7ZqiSG

Argent, larimar et beaucoup d'amour.

By MU.

Joyeux Noël à tous!

·

Tout dans la rondeur et la finesse.

Copyright © 2018 Antenne Réunion TV - Tous droits réservés - Mentions Légales - Protection des données - Régie publicitaire